TwitterFacebook

Coïncidences dangereuses

On sait depuis longtemps que les opposants au régime actuel se creusent la tête nuit et jour pour créer la déstabilisation. Et l’histoire a montré qu’ils sont chaque jour de plus en plus inventifs pour créer le buzz dont le but consiste tout simplement à ternir l’image des dirigeants, à ne leur laisser aucun répit pour s’occuper tranquillement du développement du pays et à les pousser à la faute. Au début, les médias et les réseaux sociaux constituent les principales armes de destruction de ces personnes malintentionnées qui n’hésitent pas à diffuser des informations infondées, voire des mensonges purs et simples pour détourner l’opinion. Mais le régime Hery Rajaonarimampianina a toujours répondu aux critiques par le travail et a toujours su éviter le piège de la provocation tendu par ceux qui veulent semer le chaos au pays et provoquer la chute du régime afin de reconquérir à tout prix le pouvoir. Et puis, voyant que cette stratégie n’a pas réussi, l’opposition a tenté de provoquer des soulèvements populaires en utilisant comme cheval de bataille les sujets sensibles qui peuvent faire mal aux Malgaches comme l’exploitation des ressources minières ou les questions foncières. Cette stratégie a déjà fait ses preuves en 2009 en provoquant la chute de Ravalomanana. L’affaire Soamahamanina avec toutes les manipulations politiques qui l’ont entouré, est un des produits de la mise en œuvre de ces intentions machiavéliques. Forts de la forte médiatisation née de cette affaire, ses initiateurs ont tenté d’allumer le feu dans d’autres zones d’exploitation mais leurs projets n’ont plus eu l’effet escompté devant une population qui a compris leur réelle intention. De nombreuses coïncidences dans l’organisation de ces mouvements prouvent que leurs instigateurs disposent d’informations précises venues de l’intérieur. Le loup est dans la bergerie, dit-on. Le grand délestage au lendemain du lancement de la construction d’une centrale solaire, la perquisition du domicile du sénateur Lylison juste après le sommet de la Francophonie, l’arrestation d’Augustin Andriamananoro juste après le succès retentissant de la Conférence des bailleurs. Autant de manœuvres qui ont eu pour effet d’éclipser les bonnes nouvelles pour le pays. Et récemment, alors que Hery Rajaonarimampianina inaugure une nouvelle année pleine de promesses après la cérémonie d’Iavoloha, l’affaire Anjozorobe refait surface avec, cette fois-ci, un véritable meurtre. Il est connu que les coïncidences peuvent être troublantes mais face à certains faits, elles deviennent carrément dangereuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Actualité

Électricité: La fin du délestage passera par l’énergie solaire

20 Jan 2017

Électricité: La fin du délestage passera par l’énergie solaire

Le Président de la République et le vice-président de la Banque mondiale en charge de…

EAU: Ikopa prend de la hauteur

20 Jan 2017

EAU: Ikopa prend de la hauteur

Opération réussie pour la Jirama et le ministère de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène.…

DÉVELOPPEMENT RURAL: 16.000 foyers adoptent l’approche Seikatsu Kaizen

20 Jan 2017

DÉVELOPPEMENT RURAL: 16.000 foyers adoptent l’approche Seikatsu Kaizen

De plus en plus d’intéressés. Si en 2007, seuls 61 ménages de Bongolava ont adopté…

JIRAMA: Des limogeages en série

20 Jan 2017

JIRAMA: Des limogeages en série

Tard dans la soirée, hier, l’on a appris des restructurations d’envergure au niveau de la…


  • janvier 2017
  • décembre 2016
  • novembre 2016
  • octobre 2016
  • septembre 2016
  • août 2016
  • juillet 2016
  • juin 2016
  • mai 2016
  • avril 2016
  • mars 2016
  • février 2016
  • janvier 2016
  • décembre 2015
  • janvier 2015
  • décembre 2014
  • juillet 2014
  • mars 2014
  • février 2014
  • janvier 2014
  • décembre 2012
  • octobre 2012
  • janvier 2012