TwitterFacebook

Éducation nationale: Grand ménage au sein du ministère

Le ministère de l’éducation nationale va procéder cette année à l’assainissement des fonctionnaires fantômes. Une grande réforme sera aussi effectuée auprès des lycées

_Fini la gabegie, le ministère de l’éducation nationale va procéder à l’identification des fonctionnaires fantômes. Ce grand ménage concerne, entre autres, le corps des enseignants et le personnel administratif dans toutes les 22 régions. Des mesures seront prises après le recensement des employés, l’objectif étant d’alléger le budget alloué aux paiements du salaire des fonctionnaires du ministère. Madagascar compte 40.000 fonctionnaires fantômes et ceux du ministère de l’éducation nationale ne sont pas encore répertoriés.
«L’assainissement concerne, entre autres, le personnel administratif et le corps des enseignants. Certains enseignants dans les établissements scolaires publics ne remplissent pas les heures de cours parce qu’ils enseignent aussi dans les établissements privés, alors même qu’ils perçoivent régulièrement leurs salaires mensuels», selon le directeur des Technologies d’information et de communication (DTIC) auprès du ministère de l’éducation nationale, Serge Tsitohara. Ces établissements sont donc obligés de faire appel aux maîtres Fram pour combler ce manque. «On constate aussi que bon nombre du personnel administratif du ministère ne réapparait que lors de grands événements. Ainsi, des fiches de postes seront attribuées à chaque direction pour déterminer la fonction de chacun. Ceux qui ne remplissent pas les critères seront appelés à régulariser leur situation dans un délai très court», note toujours ce même responsable.
Grande rénovation
Outre la chasse aux fantômes, une grande rénovation sera aussi menée cette année pour améliorer le système éducatif. Ainsi, grâce à un financement de l’Agence française pour le développement (AFD), pas moins de 300 lycées seront bénéficiaires de divers équipements tels des outils informatiques ou des laboratoires et ce, à travers le projet «Amélioration de la qualité de l’éducation à Madagascar». Le numéro un de l’éducation nationale, Paul Rabary a précisé, lors de son passage dans la circonscription scolaire de Tsiroanomandidy que des améliorations seront effectuées auprès des lycées vu que les futurs dirigeants de ce pays y sont formés. C’était la semaine dernière, lors de la remise de kits enseignants. À noter que pour l’année 2016, pas moins de 3.000 tablettes ont été distribuées dans 80 lycées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Actualité

Électricité: La fin du délestage passera par l’énergie solaire

20 Jan 2017

Électricité: La fin du délestage passera par l’énergie solaire

Le Président de la République et le vice-président de la Banque mondiale en charge de…

EAU: Ikopa prend de la hauteur

20 Jan 2017

EAU: Ikopa prend de la hauteur

Opération réussie pour la Jirama et le ministère de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène.…

DÉVELOPPEMENT RURAL: 16.000 foyers adoptent l’approche Seikatsu Kaizen

20 Jan 2017

DÉVELOPPEMENT RURAL: 16.000 foyers adoptent l’approche Seikatsu Kaizen

De plus en plus d’intéressés. Si en 2007, seuls 61 ménages de Bongolava ont adopté…

JIRAMA: Des limogeages en série

20 Jan 2017

JIRAMA: Des limogeages en série

Tard dans la soirée, hier, l’on a appris des restructurations d’envergure au niveau de la…