TwitterFacebook

Examen: Le niveau de surveillance au baccalauréat à relever

Le personnel mis en quarantaine pour la confection des sujets d’examen au baccalauréat 2017 sera sélectionné minutieusement pour éviter les erreurs de l’année dernière. Les épreuves débuteront le 24 juillet

_Des mesures drastiques ont été prises compte tenu des irrégularités tant au niveau de la conception que durant les examens. La confection des sujets du baccalauréat 2017 sera placée sous haute surveillance. Cette décision relève de la réunion annuelle des responsables en décembre dernier, lors du bilan du baccalauréat. Pour préserver les sujets d’examen et éviter les erreurs de l’année dernière où aucun texte n’a, par exemple, figuré sur le sujet d’examen, les membres de la cellule chargée de baccalauréat seront surveillés de près dans un endroit secret.
«Comme à l’accoutumée, les sujets d’examen sont élaborés à huis clos. Pour cette année, une attention particulière a été portée au personnel qui participe à la confection jusqu’à la correction des sujets. Une mesure a été prise, notamment le changement du personnel qui ne sera plus le même que les précédentes années. Le curriculum vitae de cette cellule sera aussi scruté minutieusement. Entre autres, le personnel administratif ne pourra pas se glisser dans la peau des enseignants et vice-versa. La préparation de cet examen sera sous la houlette de trois ministères dont l’éducation nationale, l’Enseignement technique et de la formation professionnelle ainsi que de l’Enseignement supérieur», explique le directeur de l’Enseignement supérieur public et privé du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Dieudonné Razafimahatratra.
PAS DE CHANGEMENT
Le coût des frais d’inscription n’a pas connu de changement : 15.000 ariary pour les candidats d’école, 50.000 ariary pour les candidats libres et 100.000 ariary pour les candidats de nationalité étrangère ayant fait leur scolarité à Madagascar. Quant à la date des examens, il n’y aura pas de changement. Les épreuves se dérouleront du 24 au 28 juillet 2017 pour l’enseignement général. Pour l’enseignement technique et technologique, les épreuves se dérouleront le 31 juillet pour la 2ème série. Les registres d’inscription seront ouverts à partir de ce lundi auprès des directeurs de services du baccalauréat de chaque université et seront clôturés le 31 mars à 18 h. Les candidats libres au baccalauréat professionnel et technique doivent être titulaires du brevet d’études professionnelles ou l’équivalent, et doivent avoir une note de contrôle continu aux épreuves de travaux pratiques passées dans un lycée technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Actualité

Électricité: La fin du délestage passera par l’énergie solaire

20 Jan 2017

Électricité: La fin du délestage passera par l’énergie solaire

Le Président de la République et le vice-président de la Banque mondiale en charge de…

EAU: Ikopa prend de la hauteur

20 Jan 2017

EAU: Ikopa prend de la hauteur

Opération réussie pour la Jirama et le ministère de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène.…

DÉVELOPPEMENT RURAL: 16.000 foyers adoptent l’approche Seikatsu Kaizen

20 Jan 2017

DÉVELOPPEMENT RURAL: 16.000 foyers adoptent l’approche Seikatsu Kaizen

De plus en plus d’intéressés. Si en 2007, seuls 61 ménages de Bongolava ont adopté…

JIRAMA: Des limogeages en série

20 Jan 2017

JIRAMA: Des limogeages en série

Tard dans la soirée, hier, l’on a appris des restructurations d’envergure au niveau de la…